Donnez un coup de pouce à votre système immunitaire

Karolien Rector

L’hiver sera bientôt à nos portes. Pendant l’hiver, notre résistance est d’autant plus mise à l’épreuve. Comment pouvez-vous, en tant qu’athlète, vous protéger contre une dépression saisonnière? Une alimentation correcte peut certainement apporter un soutien à cet égard.

  • Assurez-vous un apport énergétique adéquate (protéines,hydrates de carbone et graisses). La période hivernale n’est pas idéale pour vous rapprochez de votre poids corporel le plus faible (pourcentage de graisse). Car un poids corporel bas augmente le risque de tomber malade. Pour cette raison, prenez des hydrates de carbone supplémentaires avant, pendant et après les entraînements prolongés (>1h30); afin de compenser votre consommation pendant l’effort mais aussi pour réduire l’effet répressif à causé par l’activité physique.
  • Consommez suffisamment d’aliments riches en antioxydants (= légumes, fruits).Les légumes et les fruits extrêmement riches en antioxydants sont : patates douces, brocolis, carottes, épinards, oranges, pommes, baies,… une bonne variété est la clé! Optez également pour des produits saisonniers: http://velt.nu/sites/files/content/documenten/groentekalender.pdf
  • Optez pour les bonnes graisses: les aliments riches en oméga 3 comme p.e. le poisson gras, l’huîle de lin, les noix, les graines,…
  • Faites attention à un approvisionnement alimentaire adéquat riche en Vitamine D. La vitamine D est surtout produite après l’exposition au soleil qui est moins fréquente pendant l’hiver. Les sources alimentaires de Vitamine D les plus importantes sont le poisson gras, la viande, les oeufs et les produits laitiers.
  • Prenez éventuellement un probiotique (bactéries vivants) qui donne un petit coup de pouce aux intestins.